Patrimoine Oublié

À l’heure où j’écris ces lignes, le Québec a choisi comme thématique pour sa fête Nationale du 24 juin 2021, « vivre le Québec tissé serré » 1 . Bien que les Québécois soient souvent identifiés comme un peuple uni et chaleureux,  qui semble fier de ses racines, il n’en reste pas moins que notre patrimoine esthétique est en perdition.  Notre patrimoine disparait à une vitesse phénoménale. Le Québec, dans son ensemble, semble malheureusement enclin à se débarrasser rapidement et de manière radicale de toutes traces physiques de l’histoire de ses ancêtres par la destruction d’édifices ancestraux pour faire place à la modernité, qu’elle soit industrielle ou résidentielle. 


Pourquoi faire table rase du passé, en arrachant à la terre les édifices marquant l’histoire sociale et culturelle de ce que nous sommes ? Pourquoi laisser à l’abandon les maisons qui ont vu naître bon nombre d’enfants que furent un jour nos grands-parents ?  Est-ce là une manière de renier nos origines ? 


Mes photographies représentent donc un «  Patrimoine Oublié ». C’est pour moi une manière de rendre hommage à nos prédécesseurs. À leur force de caractère, leur courage et leur détermination. « Patrimoine Oublié » est une série de photographies prisent à travers le Québec, afin d’immortalisé de manière visuelle, une volonté de construire un Nouveau Monde stable et viable pour les générations futures. Une de ces générations,  dont nous sommes aujourd’hui les représentants. 


Nos ancêtres nous ont laissé en héritage une volonté de survivre, dans un pays où le climat ne se laisse pas dompter facilement. Cette rare véhémence ne doit pas rester sous silence. 
Merci à vous tous qui avez défriché, construit et pavé le chemin que j’emprunte aujourd’hui…

[1] La Fête Nationale du Québec (2021, 16 mars). Thématique 2021 – Vivre le Québec tissé serré. https://www.fetenationale.quebec/fr/nouvelles/details/21